AJNS

OBITUARY / NECROLOGIE
 
Dr DIDIER MUDJIR BALANDA




E-Mail Contact - OKITO Jean-Pierre Kalala : jeanpierre.kalala (at) ugent (dot) be


In memoriam Dr Didier Mudjir Balanda


(JPG)


Le 27 septembre 2012, Didier Mudjir Balanda de son nom complet est décédé. Ce triste jour un collègue et un homme de valeurs nous a quitté. La neurochirurgie congolaise et africaine sont endeuillées.

Né le 26 février 1968 à Kinshasa, Didier fait ses études primaires et secondaires à Kinshasa. Il entreprend ensuite des études de médecine à l’Université de Kinshasa où il sort diplômé en 1995. Résident en chirurgie à la Clinique Ngaliema entre 1995 et 2002, il entre en contact avec la neurochirurgie pour laquelle il montre un intérêt et des aptitudes certaines.

Il se marie avec une consœur, le Dr Rose Tambwe. De leur union naissent trois enfants : Amina, Titine, et David. Didier Mudjir est admis en 2002 au CHU de Rabat dans l’Hôpital des Spécialités dans le Service du Professeur Abdelsham El Kamlichi où il suivra une formation complète en neurochirurgie. Pendant cette formation, il bénéficiera de la première bourse africaine de la WFNS (Fédération mondiale des sociétés de neurochirugie) et aura l’occasion de séjourner à Charlottesville en Virgine (USA) En octobre 2007, il reçoit son diplôme et sa certification de neurochirurgien. Il gardera toujours un contact actif et enrichissant avec « la maison », l’Hôpital des Spécialités à Rabat et le Pr El Kamlichi.

En 2007, Didier Mudjir rentre à Kinshasa, exerce à la Clinique Ngaliema et reprend avec succès le service de Neurochirurgie. Etant à l’époque l’un des deux seuls neurochirurgiens pour le pays entier, il est consultant dans différents centres hospitaliers. Il prend une part active à différents activités de la WFNS, la AFNS et la PAANS.

D’un point de vue humain, le Dr Mudjir Balanda était un homme droit, toujours disponible pour aider son prochain et particulièrement lorsque celui-ci se trouvait être un patient. Didier était très apprécié par ses collègues pour sa gentillesse.

Le microcosme neurochirurgical africain perd un de ses jeunes membres très prometteur. Que sa famille et ses patients trouvent ici nos sincères condoléances et encouragements pour la perte de cet être cher et attachant.

Pr Jean-Pierre Kalala Okito



© 2002-2012 African Journal of Neurological Sciences.
All rights reserved. Terms of use.
Tous droits réservés. Termes d'Utilisation.
ISSN: 1992-2647