AJNS

ANATOMY / ANATOMIE
 
CAROTIDE INTERNE SUPRACAVERNEUSEARTERE CEREBRALE ANTERIEURE

MICROANATOMY OF THE SUPRACAVERNOUS INTERNAL CAROTID - ANTERIOR CEREBRAL ARTERIAL COMPLEX


  1. Laboratoire d’anatomie Faculté de Médecine & Service de Neurochirurgie Abidjan Côte d’Ivoire, Laboratoire d’Anatomie Faculté de Médecine - Cocody BP V 166 Abidjan Côte d’Ivoire
  2. Laboratoire d’anatomie Faculté de Médecine Université Francois Rabelais, Tours, France

E-Mail Contact - KAKOU Médard :


RESUME

L’anastomose carotide-artère cérébrale antérieure est une variante rare de la partie antérieure du cercle artériel de la base du crâne. L’artère cérébrale antérieure naît de l’artère carotide interne supracaverneuse au même niveau que l’artère ophtalmique. Elle décrit un trajet infraoptique ipsilateral puis interoptique et préchiasmatique avant de donner deux artères péricalleuses droite et gauche. Cette variété anatomique est souvent associées à des anévrismes artériels et d’autres anomalies vasculaires. La découverte d’un cas et la revue de la littérature nous permettent d’évoquer quelques hypothèses embryologiques.

Mots clés : Artère cérébrale antérieure, Artère carotide interne, Nerf optique, Anévrismes artériels


ABSTRACT

Carotid-anterior cerebral artery anastomosis is a rare variety of the anterior part of skull base arterial circle. The anterior cerebral artery arises from the supracavernous internal carotid artery at the same level like the ophthalmic artery. It passes underneath the ipsilateral optic nerve, between optic nerves and ventrally to the chiasm, before giving rise to two pericallosal arteries right and left. This anatomic variety is often associated with aneurysms and other vascular anomalies. The discovery of a case and the review of the literature allow us to evoke some embryological hypotheses.

Mots clés : Anterior cerebral artery, Internal carotid artery, Optic nerve, Aneuryom

INTRODUCTION

Le trajet infraoptique de l’artère cérébrale antérieure ou anastomose carotide-artère cérébrale antérieure est une variété anatomique rare (2). Seulement 46 cas ont été rapportés dans la littérature (12) depuis sa première description faite par Robinson (15) en 1959. Son origine embryologique est mal connue. Elle est considérée par certains (19) comme une anomalie de division de l’artère carotide interne supracaverneuse et par d’autres (10) comme une anastomose entre l’artère carotide interne et l’artère cérébrale antérieure. La fréquente association d’anévrismes artériels cérébraux à l’origine le plus souvent de sa découverte (4, 11, 12) doit la faire rechercher en cas d’hémorragie subarchnoïdienne. Nous rapportons un cas de cette variété anatomique découverte au cours d’un travail portant sur la microanatomie de l’artère péricalleuse.

MATERIEL ET METHODES

Vingt trois têtes humaines d’adultes ont été embaumées par une solution de formaldhyde à 10% et conservées dans une solution de peroxyde d’hydrogène à 10%. Après injection vasculaire au latex, 23 segments antérieurs du cercle artériel de la base ont été disséqués sous magnification optique (Microscope Zeiss OPMI 9FC) et photographiés (Nikon FE film Kodak etachrome 160T). Un trajet infraoptique d’une artère cérébrale antérieure droite a été observé.

RESULTATS

Sur les 23 segments artériels de la base du crâne, 22 de constitution habituelle ont été formés de 2 segments A1 d’artère cérébrale antérieure provenant de l’artère carotide interne supracaverneuse. Ces segments artériels, après avoir croisé latéralement le nerf optique ou le chiasma optique, convergeaient au dessus de celui-ci pour être unis par une artère communicante antérieure. De là naissaient les segments A2 ou segments initiaux des artères péricalleuses (fig. 1). Sur une pièce, le segment antérieur du cercle artériel de la base du crâne avait une constitution particulière. A gauche, une artère cérébrale moyenne continuait la direction de l’artère carotide interne supracaverneuse avec agénésie de l’artère cérébrale antérieure.

A droite, le segment A1 de l’artère cérébrale antérieure (A1) décrit un trajet infra puis interoptique avant de donner, au dessus du chiasma optique (Ch), deux artères péricalleuses (Ap) droite et gauche. Artère cérébrale moyenne (Acm) et ses perforantes (P). A gauche, on note une agénésie de l’artère cérébrale antérieure, et l’artère cérébrale moyenne (Acm) poursuit le trajet de l’artère carotide interne supracaverneuse (Aci). Nerf optique (No); Tractus optique (To); Nerf oculomoteur (III); Tige pituitaire (Tp); Hypophyse (H); Lame terminale (Lt).

DISCUSSION

La parfaite connaissance anatomique des variantes du segment antérieur du cercle artériel de la base du crâne est indispensable au traitement endovasculaire ou neurochirurgical des anévrismes artériels développés à ses dépens. Si habituellement, l’artère cérébrale antérieure croise les faces latérale et supérieure du chiasma optique (70%) ou des nerfs optiques (30%) (14), il existe cependant de rares cas de trajet infraoptique. Depuis sa première description faite par Robinson en 1959 (15), seuls 46 cas ont été rapportés dans la littérature. Ils ont été de découverte autopsique, radiologique et / ou opératoire (11, 12). Par la suite, la nomination de cette variété anatomique a été sujet à controverses. Trois différentes dénominations ont été utilisées :

• trajet infraoptique de l’artère cérébrale antérieure (2),

• branche anormale de l’artère carotide interne supracaverneuse (8, 19),

• anastomose carotide interne-artère cérébrale antérieure (9, 10).

Le terme d’artère cérébrale antérieure anormale ou de trajet infraoptique de l’artère cérébrale antérieure ne paraît pas justifié. En effet, cette artère s’associe dans certains cas à un segment A1 d’artère cérébrale antérieure en position normale latéro-optique hypoplasique (10, 16) ou de calibre normal (9, 16). Dans tous les cas décrits, le segment infraoptique apparaît de bon calibre et prend en charge le territoire de l’artère cérébrale antérieure, parfois par le biais d’un tronc péricalleux (5, 11, 19). En outre l’artère communicante postérieure ou l’artère choroïdienne antérieure proviennent dans certains cas de l’artère correspondant à l’artère cérébrale moyenne (9, 10, 15) faisant considérer celle-ci comme un prolongement de l’artère carotide interne. Le terme d’anastomose carotide-artère cérébrale antérieure paraît plus approprié comme l’ont proposé Nutik et Dilenge ( 10) et comme l’ont adopté la plupart des auteurs (4, 11).

L’origine embryologique de cette variété anatomique selon Robinson (15) serait en rapport avec la persistance de la boucle artérielle anastomotique autour du nerf optique. Cette anastomose se fait entre les artères ophtalmiques dorsale et ventrale primitives qui sont temporairement importantes chez l’embryon mais qui disparaissent après la formation de l’artère ophtalmique définitive. La découverte chez un fœtus de 21 semaines de cette boucle artérielle anastomotique autour du nerf optique droit illustre parfaitement cette hypothèse (9). Selon Isherwood et Dutton (8), elle serait due à la persistance d’une variante de l’anastomose artérielle préchiasmatique alimentée essentiellement par la branche préchiasmatique de l’artère ophtalmique, la branche hypophysaire supérieure de l’artère carotide interne, et par les branches chiasmatiques de l’artère cérébrale antérieure. Cette anastomose avec agénésie du segment A1 d’artère cérébrale antérieure en position latéro-optique, explique le cas présenté.

La théorie de persistance de l’artère maxillaire primitive prônée par Bosma (2) semble fausse. En effet, cette artère, branche de l’artère carotide interne destinée à la vésicule optique et au prosencéphale avant le stade 5-6 mm de Padget (13), est située caudalement par rapport à l’artère ophtalmique dorsale primitive de laquelle naît l’artère ophtalmique définitive (13, 16). En outre chez l’adulte, l’artère maxillaire primitive persiste sous la forme de petites branches artérielles intracaverneuses destinées à l’infundibulum (13).

Le trajet infraoptique de cette artère peut être unilatéral (10, 11) comme dans le cas présenté, ou bilatéral (1). Il peut s’associer à un segment A1 d’artère cérébrale antérieure réalisant une boucle artérielle autour d’un ou des deux nerfs optiques (9).

La fréquence des localisations unilatérales est plus élevée que celle des bilatérales, et celles des topographies droites que des gauches, sans que l’on puisse en donner une explication formelle (8).

Cette variété anatomique est le plus souvent associée à un ou plusieurs anévrismes artériels pouvant siéger au niveau de l’artère communicante antérieure (10, 16, 19), à l’origine de l’artère péricalleuse (6), dans la région carotido-ophtalmique (5), au niveau de la bifurcation carotidienne ou au niveau de l’artère cérébrale moyenne (7). Seule leur localisation sur la carotide interne ou la communicante antérieure peut être éventuellement rapportés indirectement à cette anomalie, par les perturbations hémodynamiques crées (5, 17).

L’association de diverses anomalies vasculaires cérébrales a pu faire suggérer la notion de facteurs génétiques associés (3). Ces anomalies sont diverses : artère ophtalmique naissant de l’artère méningée moyenne (10, 15) ou de l’artère cérébrale moyenne (2) ; agénésie carotidienne controlatérale (20) ; artère hypoglosse (19); fenestration de l’artère vertébrale, duplication des artères cérébelleuses supérieures, artère occipitale naissant du segment horizontal intrapétreux de l’artère carotide interne (18).


(JPG)
Figure 1 : Vue subfrontale / Subfrontal view


-  Les segments A1 des artères cérébrales antérieures (A1) droite et gauche naissent de l’artère carotide interne supracaverneuse (Aci). Ils croisent latéralement le chiasma optique (Ch) et s’unissent par l’artère communicante antérieure (Aco). De là naissent les artères péricalleuses droite (Apd) et gauche (Apg) qui s’engagent dans la fissure longitudinale du cerveau (Fl) entre les lobes frontaux droit (Fd) et gauche (Fg). Nerf optique (No); Artère communicante postérieure (Acp); Artère centrale longue (Ac); Artère frontobasale médiale (Af); Artère frontopolaire (Afp); Tractus olfactif (To).

-  The A1 segments of the anterior cerebral arteries (A1) right and left arise from the supracavernous segment of the internal carotid artery (Aci). They passe laterally to the optic chiasm (Ch) and communicate by the anterior communicating artery (Aco). From there, the pericallosal arteries right (Apd) and left (Apg) run in the longitudinal cerebral fissure between frontal lobes right (Fd) and left (Fg). Optic nerve (No); Posterior communicating artery (Acp); Long central artery (Ac); Medial frontobasal artery (Af); Frontopolar artery (Afp); Olfactory tract (To).

— 
H : Haut/Up
D : Droite/Right
A : Avant/Front
G : Gauche/Left


(JPG)
Figure 2 : Vue subfrontale après ablation des lobes frontaux / Subfrontal view after frontal lobe


-  A droite, le segment A1 de l’artère cérébrale antérieure (A1) décrit un trajet infra puis interoptique avant de donner, au dessus du chiasma optique (Ch), deux artères péricalleuses (Ap) droite et gauche. Artère cérébrale moyenne (Acm) et ses perforantes (P). A gauche, on note une agénésie de l’artère cérébrale antérieure, et l’artère cérébrale moyenne (Acm) poursuit le trajet de l’artère carotide interne supracaverneuse (Aci). Nerf optique (No); Tractus optique (To); Nerf oculomoteur (III); Tige pituitaire (Tp); Hypophyse (H); Lame terminale (Lt).

-  On the right side, the A1 segment of the anterior cerebral artery (A1) has an infraoptic and ineroptic course, before giving rise, above the optic chiasm (Ch), to two pericallosal arteries (Ap) right and left. Middle cerebral artery (Acm) and its perforantes (p). On the left side, one note an anterior cerebral artery agenesis, and the middle cerebral artery (Acm) continues the course of the s u p racavernous internal carotid artery (Aci). Optic nerve (No); Optic tract (To); Oculomotor nerve (III); Hypophysial stalk (Tp); Lamina terminalis (Lt).

— 
H : Haut/Up
D : Droite/Right
A : Avant/Front
G : Gauche/Left


(JPG)
Figure 3 :


-  Même vue que la figure 2, mais après rétraction du nerf optique droit (No) montrant la bifurcation de l’artère carotide interne droite supracaverneuse (Aci). Troisième ventricule (V3). Artère ophtalmique droite (Ao). Acm : Artère cérébrale moyenne.

-  The same view as figure 2, after right optic nerve (No) retraction showing the supracavernous internal cerebral artery bifurcation (Aci). Third ventricle (V3). Right ophthalmic artery (Ao). Acm: Middle cerebral artery.

— 
H : Haut/Up
D : Droite/Right
A : Avant/Front
G : Gauche/Left

_

REFERENCES

  1. BESSON G, LEGUYADER L, MIMASSA N, VALLEE B, GARRE H. Anomalie rare du polygone de Willis : trajet sousoptique des deux artères cérébrales antérieures. Anévrisme associé de la bifurcation du tronc basilaire. Neurochirurgie 1980;26:71-75.
  2. BOSMA NJ. Infra-optic course of anterior cerebral artery and low bifurcation of the internal carotid artery. Acta Neurochir (wien) 1977;38:305-312.
  3. FIELDS WS. Aortocranial occlusiv vascular disease. Ciba Found Symp 1974;26:3-31.
  4. FUJIMURA M, SEKI H, SUGAWARA T, TOMICHI N. Anomalous internal carotid artery-anterior cerebral artery anastomosis associated with fenestration and cerebral aneurysm. Neurol Med Chir 1996;36:229-233.
  5. HANDA J, MATSUDA M, KOYAMA T, HANDA H, KIKUCHI H, HAYASHI K. Internal carotid aneurysm associated with multiple anomalies of cerebral arteries. Neuroradiology 1971; 2:230-233.
  6. HUBER P, BRAUN J, HIRSCHMAN D, AGYEMAN JF. Incidence of berry aneurysms of the unpaired pericallosal artery : Angiographic study. Neuroradiology 1980;19:143-147.
  7. IKEDA K, HAYASE H, HAYASHI M, YAMAMOTO S. Aneurysmal growth and enlargement of pre-aneurysmal lesions. No Shinkei Geka 1984;12:1151-1158.
  8. ISHERWOOD I, DUTTON J. Unusual anomaly of anterior cerebral artery. Acta Radiol 1969;9:345-351.
  9. MILENKOVIC Z. Anastomosis between internal carotid artery and anterior cerebral artery with other anomalies of the circle of Willis in a fetal brain. J Neurosurg 1981;55:701-703.
  10. NUTIK S, DILENGE D. Carotid-anterior cerebral artery anastomosis. Case report. J Neurosurg 1976;44:378-382.
  11. ODAKE G. Carotid-anterior cerebral anastomosis with aneurysm : Case report and review of the literature. Neurosurgery 1988;23:654-658.
  12. OGURA K, HASEGAWA T, KOBAYASHI T, KOHNO M, HONDO H. A case of bilateral infraoptic course of the anterior cerebral artery associated with multiple cerebral aneurysms. No Shinkei Geka 1998;26:525-530.
  13. PADGET DH. The development of the cranial arteries in the human embryo. Contrib Embryol Carnegie Inst 1948;32:207-261.
  14. PERLMUTTER D, RHOTON AL. Microsurgical anatomy of the anterior cerebral-anterior communicating-recurrent artery complex. J Neurosurg 1976;45:259-272.
  15. ROBINSON LR. An unusual human anterior cerebral artery. J Anat 1959;93:131-133.
  16. SASAKI T, USAMI T, TAKEDA R, NAKAGAWA J, SATO S, NAKAMURA J, SUEMATSU K. Three cases of infraoptic course of anterior cerebral artery. No Shinkei Geka 1984;12:953-958.
  17. SENTER HJ, MILLER DJ. Interoptic course of the anterior cerebral artery associated with anterior cerebral artery aneurysm. J Neurosurg 1982;56:302-304.
  18. TAKESITA M, KUBO O, ONDA H, NAGAO T, KAWAMATAT, UCHINUNO H, NITTA M, YAMAMURA K, KAGAWA M. A case showing the infraoptic course of the anterior cerebral artery associated with anterior cerebral artery aneurysm. No Shinkei Geka 1991;19:871-876.
  19. TEAL JS, RUMBAUGH CL, SEGALL HD, BERGERON RT. Anomalous branches of the internal carotid artery. Neuroradiol 1976;106:567-573.
  20. TURNBULL I. Agenesis of the internal carotid artery. Neurology 1962;12:588-590.


© 2002-2012 African Journal of Neurological Sciences.
All rights reserved. Terms of use.
Tous droits réservés. Termes d'Utilisation.
ISSN: 1992-2647